29/09/2007

Death of a dissident


Stuart M. Kaminsky a une carrière prolifique d'auteur de polar/mystère avec plus d'une cinquantaine de romans à son actif. C'est par exemple lui qui a signé 3 romans prenant place dans l'univers de CSI: New York. Récipiendaire de plusieurs prix littéraires, c'est une pointure dans le milieu qui a également goûté à plusieurs scénarios pour le cinéma. Bref, ce n'est pas un lapin de six semaines.

Death of a dissident a été publié en 1981, quand l'URSS était encore une notion solide. Ce polar met en scène Porfiry Rostnikov, un inspecteur très occupé par ses exercices de musculation, ses toilettes en panne, ses lectures de polars américains qu'il achète au marché noir et son fils militaire qui est en poste en Afghanistan. La mort du dissident Granovsky, tué à coup de faucille, va permettre au lecteur de rentrer dans la vie d'une équipe de la Petrovka de l'époque. Bien évidemment, le KGB et le Parti vont influencer le déroulement de l'enquête, car la mort d'un dissident n'est pas tant un mystère qu'une bombe politique à retardement.

Stuart M. Kaminsky est souvent comparé à Ed McBain et son 13ème Precinct. Il faut dire que ces deux auteurs aiment raconter la vie du commissariat en plus de mettre en scène leur héros principal. Kaminsky appuie sur les relations entre l'inspecteur Rostnikov et la procureur qui le chapeaute. Et puis le héros est un lecteur d'Ed McBain qui connaît bien Isola et ses inspecteurs. Du coup, dire que Stuart M. Kaminsky est le fils illégitime d'Ed McBain et Martin Cruz Smith n'est pas juste un argument commercial. La série Rostnikov est socialement réaliste car elle parle autant de la difficulté de mener une enquête délicate que de la dureté de la vie russe.

Ce roman n'est que le point d'entrée de la série Rostnikov qui comporte 14 volumes :

Death Of A Dissident
Black Knight On Red Square
Red Chameleon
A Cold, Red Sunrise
A Fine Red Rain
Rostnikov’s Vacation
The Man Who Walked Like A Bear
Death Of A Russian Priest
Hard Currency
Blood And Rubles
Tarnished Icons
The Dog Who Bit A Policeman
Fall of a Cosmonaut
Murder on the Trans-Siberian Express

Au risque de transformer ce blog en panégyrique pour les polars russes au lieu de la fantasy commerciale, je vais suivre à l'occasion cette saga très intéressante.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire