21/01/2009

Nova - tome 2 (et 3)

Il y a un peu plus d'un an, j'avais fait une petite présentation de Nova, 1er tome d'une série scénarisée par notre copain/mentor/modèle/némésis (pour peu qu'on lui doive des textes) Julien Blondel. Ce n'était pas du copinage, car ce premier tome était une vraie réussite, non seulement du point de vue du scénario mais aussi du dessin précis et très élégant de Jaouen.
Après m'être infligé la lecture des quelques bouquins de socio qui me regardaient méchamment du haut de ma pile à lire, j'ai pu accéder aux BD qui attendaient en dessous, dont le tome 2, le Messager des Dieux, sorti cet automne. De quoi ça parle, demandent ceux qui ne veulent pas cliquer sur le lien ci-dessus ? Comme je le disais :
Borea est une ville portuaire, établie sur une planète inconnue, dont la population est maintenue dans l'ignorance et la peur de dieux extra-terrestres par une caste de prêtres appuyée par une force armée de robots.
L'histoire, mélangeant dramaturgie classique et thèmes SF, voit s'affronter le grand prêtre et sa fille rebelle, et le régime et ses résistants clandestins. La fin du tome 1 finissait sur une note dramatique et l'annonce d'un événement de grand ampleur, le retour des dieux dont la menace justifie le régime des prêtres.
Si j'ai été enchanté de retrouver le dessin de Jaouen, j'ai, je l'avoue, été un peu déçu par le récit de ce tome 2. L'événement annoncé à la fin du tome 1 se produit en fait à la fin du tome 2, donnant de ce fait l'impression que l'histoire, après avoir démarré tambour battant, se délaye un peu. Mais heureusement, le principal intérêt de la série, à savoir la description des personnages toute en finesse, est toujours là, renforcée par la précision du dessin de Jaouen, qui trouve un excellent compromis entre la lisibilité et le détail.
Finalement, ce tome 2 souffre du défaut de bien des trilogies, le côté passe-plat entre l'introduction et la conclusion. La série reste de grande qualité, des coudées au-dessus de ce qu'on trouve d'habitude sur les étals des libraires dans le genre. Vivement le tome 3, pour pouvoir tout lire d'affilée, se dit-on.
Raté. Julien nous explique sur son blog qu'il n'y en aura pas...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire