23/07/2010

Favela Rising


Retour à Rio de Janeiro avec ce documentaire qui retrace la vie d'Anderson Sa, qui, après avoir échappé à la criminalité omniprésente de sa favela, Vigario Geral, a fondé le groupe et mouvement social AfroReggae. Le film retrace, à partir d'interviews et d'images d'archives, comment Anderson Sa, en cherchant une échappatoire à la violence qui l'entourait, a utilisé la musique pour détourner les jeunes de son quartier du trafic de drogue.

Dit comme ça, on a un peu l'impression que le film est d'une gentillesse et d'une naïveté dégoulinante de bons sentiments. En fait, les 30 premières minutes font passer la Cité de Dieu pour un aimable vaudeville. Corruption, bavures policières, massacres : les images n'épargnent rien, et le grain de la photo, très esthétisant, n'atténue pas leur horreur. Puis l'on suit Anderson Sa dans sa découverte de la musique et sa transformation en personnalité locale.

Même si on peut regretter que le réalisateur s'attache plus à la personne d'Anderson Sa qu'à sa réalisation, ou que la musique autour de laquelle tourne tout soit finalement assez peu présente, ce documentaire vaut très largement d'être regardé, ne serait-ce que pour la sincérité et l'espoir qu'il dégage.

Quelques liens :

2 commentaires:

  1. Est-ce que je perçois une pointe de nostalgie dans tes billets sur le Brésil ?

    RépondreSupprimer
  2. Hmm... Peut-être... De la saudade, alors. :)

    RépondreSupprimer