04/12/2010

Little Big Soldier


Ce court billet pour braquer le projecteur sur Little Big Soldier, un film avec des Chinois qui se tapent dessus et sautent de partout. Jackie Chan y incarne un soldat poltron qui fait semblant de mourir pendant un combat. Mais à son réveil, il est le seul survivant, en plus du général adverse. Il décide donc de le capturer car la récompense est de 5 acres de terre et surtout, une exemption permanente de faire la guerre. Évidemment, ramener le général ennemi vivant est bien plus facile à dire qu'à faire.

Pourquoi ce coup de chapeau ? Jackie Chan joue un paysan débrouillard dont les techniques de combat sont plus axées sur l'esquive et le subterfuge que sur l'art subtil de tataner son prochain. C'est un personnage profondément humain et bien évidemment rigolo. C'est assez rare de voir dans la production cinématographique chinoise des héros qui ne soient pas des apologies vivantes de la guerre. Sous des dehors bellicistes, le film se moque de la conquête féroce provoquée par la réunification dirigée par le Qin sur les autres royaumes. On est loin de la réécriture historique qui caresse Pékin dans le sens du poil.

Accessoirement, c'est le 99e film de Jackie Chan. Et le bonhomme bondit encore comme un cabri atteint de la danse de St-Guy.

Allez hop, bande-annonce. Vous y verrez comment on peut transformer un boeuf d'eau en machine de combat.

5 commentaires:

  1. Assez déçu par le peu de film de Jackie Chan que j'ai vu, là je suis tenté.
    A suivre...

    RépondreSupprimer
  2. De Jackie Chan, il faut éviter tout ce qu'il a tourné à Hollywood. Ensuite, même dans la production chinoise, il y a de gros navets.

    L'incontournable, c'est Drunken Master (de 1978) qui allie comédie et arts martiaux. De la tatane de haut vol avec de l'humour de bon goût.

    Ensuite, dans beaucoup de ses films, ce qui est le plus impressionnant ce sont les scènes où il se vautre en faisant ses cascades. Le générique de Little Big Soldier présente d'ailleurs quelques scènes rigolotes.

    Mais l'essence de l'acrobatie à la Jackie Chan, AMHA, c'est la séquence suivante, tirée de First Strike :

    http://www.youtube.com/watch?v=DrRFzwPE0d4

    Tout le travail de chorégraphie qu'il réalise avec une simple échelle en aluminium reste pour moi une référence en la matière.

    RépondreSupprimer
  3. Je garde en effet un bon souvenir de Drunken Master.

    RépondreSupprimer
  4. Drunken Master est un classique. J'aime bien aussi le marin des mers de Chine.
    http://www.youtube.com/watch?v=e637uAZ9Sf0

    RépondreSupprimer
  5. Tiens, je ne le connaissais pas, celui-là. Si j'en juge par la scène de vélos, il a l'air très sympa. Je vais le regarder pour voir si je peu faire un cross-over Qin/Pavillon noir.

    RépondreSupprimer