18/11/2011

Luther


Encore une fois, je vais dire du bien de la BBC avec Luther, une série policière en 10 épisodes d'une heure mettant en scène l'excellent Idris Elba qui crevait déjà l'écran dans The Wire (et qui jouait Heimdall dans le Thor de Kenneth Branagh).

Le Detective Chief Inspector John Luther est un sanguin. Alors qu'il est enfin en face du tueur en série qu'il traque depuis longtemps, il laisse tomber le bonhomme de plusieurs étages. Sa hiérarchie le suspend un temps. Sa femme prend le large. Lui monte en pression comme une cocotte-minute oubliée sur le feu. Et un jour, il est réintégré. Car c'est un bon flic. Pugnace. Intelligent. On lui colle un petit nouveau en guise de partenaire, et zou, il retourne sur le terrain. Sa première affaire va lui faire rencontrer une meurtrière qui, étrangement, est la seule à le comprendre avec sa logique tordue. Un étrange tango va débuter entre eux tandis que Luther continue d'exploser régulièrement à mesure que sa vie part en vrille.

10 épisodes, donc. Pas une interminable collection d'enquêtes, juste un moment dans la vie de Luther, qui ne respecte pas les règles du jeu (et qui en paye le prix). C'est intense, comme les colères de John. Mais ça sonne terriblement juste. Parce que c'est un drôle de sacerdoce. Parce que la tentation est grande de se faire juge.

C'est dingue ce qu'ils arrivent à faire de belles choses avec leur redevance télé, ces gens.

3 commentaires:

  1. Anonyme19/11/11

    à noter que la-dite redevance est sensiblement plus élevée que par chez nous, au Francistan.

    RépondreSupprimer
  2. Ils ont de bonnes choses certes, mais ils ont aussi EastEnders.

    RépondreSupprimer
  3. Oui, m'enfin, la proportion good/bad est nettement plus du côté Good chez eux que chez vous ou chez nous, hein (ayant à disposition les 4 BBCs, la plupart des chaînes françaises, et nos deux chaînes Suisses, je crois être en mesure de juger).

    RépondreSupprimer