11/12/2012

Northwest Passage de Scott Chantler



Autant la conquête de l'Ouest Américain a fait l'objet de nombreuses oeuvres de fiction, autant les débuts de l'Est Canadien ne sont pas à ma connaissance un sujet un sujet largement défriché. C'est pourtant le thème d'une bande dessinée de Scott Chantler publiée chez Oni Press et intitulée Northwest Passage.

Du mythique passage du nord-ouest, il n'est pas question dans ce bouquin ou presque. Certes Charles Lord, le personnage central de l'histoire mentionne à plusieurs reprises son intention de le découvrir, mais le coeur du récit est bien plus pragmatique: Lord et ses hommes fuient dans les zones sauvages de la Terre de Rupert lorsque le fort côtier que Lord commande pour le compte de la Compagnie de la Baie d'Hudson est pris par traîtrise par des brigands Français dirigés par l'ennemi juré de Lord, l'infâme Guérin Monglave.

En surface, le livre raconte la tentative de reconquête du fort par Lord et ses quelques hommes mais aussi et surtout les alliés contre-nature que Lord tente d’agréger autour de lui. Plus en profondeur, le coeur de livre c'est la relation entre Lord et son fils Simon, sang mêlé d'Anglais et d'Indien qui ne s'est jamais senti chez lui au fort et que Monglave a décidé de garder en vie lorsqu'il a pris le fort.

Northwest Passage est le premier roman graphique de Scott Chantler, mais ça n'en est pas moins une perle, autant graphiquement que scénaristiquement. Derrière un style graphique qu'on pourrait presque qualifier de ligne claire (ça fait un peu penser au Grümph, pour tout dire...), on trouve une histoire plutôt sombre, une histoire de pionniers, de rivalités autant nationalistes que mercantiles, une histoire d'amour qui revient hanter ses protagonistes des décennies après.

C'est fin, émaillé de trouvailles graphiques, peuplé de personnages attachants et ça couvre une période de l'histoire qu'on connaît mal en Europe. Pour ceux qui ont aimé le Dernier des Mohicans ou les romans de Jack London, il y a un souffle d'aventure dans le grand Nord qui ne manquera pas de les emporter.

A noter que l'édition actuellement publiée par Oni Press, à savoir The Annotated Northwest Passage comporte une vingtaine de pages de notes à la fin qui replacent l'histoire dans son contexte historique et permettent à l'auteur de décrire les particularités de sa bande dessinée. Par une lecture indispensable, mais plaisante néanmoins. Dans lesdites notes, Chantler laisse entendre que le livre aura une suite, mais à ma connaissance celle-ci n'est pas en chantier et n'est en rien indispensable pour apprécier cet opus qui se suffit à lui-même.

1 commentaire: