25/01/2014

Echoes of War


Pour préparer la sortie en février 2014 d'une nouvelle adaptation en jeu de rôles de l'univers de Firefly, Margaret Weis Productions a eu l'idée de pré-publier 4 scénarios au format PDF (à $4.99 chacun) afin de donner aux gens l'envie d'avoir envie de racheter un nouveau jeu de rôles sur une série avortée alors que leur précédente adaptation rôlistique de cet univers avait été faite sans génie et sans réel suivi de la gamme.

Chaque scénario débute par un résumé de 30 pages des règles qui seront publiées plus tard dans un livre de base classique. Dérivées du Cortex Plus déjà présent dans Leverage, Smallville et Marvel Heroic Roleplaying, elles sont bien plus inspirantes que la version précédente. Plus narratives, en fait. Ça laisse présager de bonnes choses pour la mécanique car on retrouve de multiples bonnes idées développées dans les différents jeux cortexisés ces dernières années. Ça met en confiance.

Et donc au total, 4 scénarios faisant entre 30 et 60 pages chacun. Disons le tout de suite : les illustrations sont majoritairement des photos de la série, donc c'est très immersif. Le hic, ce sont les rares illustrations originales, qui louchent vers le fan art. Leur problème c'est qu'elles mettent toutes en scène les personnages de la série, donc la comparaison avec les photos n'est pas flatteuse. C'est d'autant dommage que les PNJ importants de chaque scénario ne sont pas illustrés (ou si peu). Je préfère qu'on me montre les décors du scénario ou les scènes-clés plutôt que d'avoir droit à une énième illustration de Mal ou Zoé.

Niveau histoire maintenant, ce sont toutes des intrigues liées d'une manière ou d'une autre à la guerre entre l'Alliance et les Browncoats qui s'est déroulée il y a six ou sept ans (d'où le titre Echoes of war).

Wedding Planners est un épisode typique de Firefly où l'équipage doit transporter la fiancée d'un marchand d'armes jusqu'à son mariage. Elle est accompagnée d'un garde-du-corps et de l'organisatrice du mariage. Et bien évidemment, ça ne va pas se passer comme prévu. C'est bien articulé, très représentatif de la série. Chaque scène est décortiquée mécaniquement et narrativement, il y a des idées pour compliquer la donne. Du bel ouvrage. On retrouve le parfum d'un épisode comme "Our Mrs Reynolds", c'est assez jouissif à la lecture.

Shooting fish est une histoire d’orphelinat menacé par un mafieux local à qui le pasteur qui s'occupe des gamins doit trop d'argent. Il y a une course de bateaux organisée, les PJ vont y participer pour pouvoir rembourser la dette. L'intrigue et son traitement sont clairement faibles. On sent qu'on essaye de renouer avec l'ambiance de l'épisode "Heart of gold", mais les putains d'un bordel lointain sont plus intéressantes qu'un orphelinat et une course de bateau déjà jouée 157 fois.

Freedom Flyer part sur des prémices éculées : une mécanicienne bien connue de l'équipage car elle démontait des vaisseaux de l'Alliance pour récupérer des pièces détachées pour les Browncoats doit se faire aider pour retrouver son petit pécule de guerre afin de rejoindre sa mère qui ne va pas bien. Il y a dans cette histoire tous les ingrédients d'un bon épisode de Firefly : de la fraternité militaire, un boulot qui dérape, du danger, un village de péquenauds, l'occasion de montrer qu'on a un coeur gros comme ça...

Friends in low places débute dans la mythique Serenity Valley où l'équipage va se mettre sur les traces de la femme d'un ami (Monty, que l'on voit dans l'épisode "Trash"). L'aventure va les obliger à travailler main dans la mains avec des alliés non naturels. Les balles vont voler dru car c'est un épisode très porté sur l'action.

À noter que deux des scénarios pèsent plus de 50 Mo alors que les autres restent en dessous des 10 Mo.

C'est une lecture qui m'a redonné le goût de vouloir jouer dans cet univers. Même que j'ai rerevu la série en parallèle tellement cette avant goût de la nouvelle édition me donne envie de tenter de reproduite la magie de Joss Whedon autour d'une table. Ça promet. L'absence de Reavers est également une surprise agréable, je m'attendais pas à un traitement aussi simple des enjeux. C'est rassurant de voir qu'ils proposent des scénarios dans la droite ligne de la majorité des épisodes de la série.

Et puis, faire jouer un équipage d'indépendantistes ayant perdu face à un pouvoir fédéraliste inquiétant, je ne sais pas pourquoi, mais je sens que ça va parler à ma tablée québécoise...

3 commentaires:

  1. Tu me donnes envie aussi. Faut que j'en cause à mes joueurs. Est-ce que le résumé des règles propose des règles de création de personnage ou bien fournit-il des prétirés ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a pas de règles de création de personnages.
      Et les prétirés sont à acheter séparément.

      Supprimer
  2. Notez que les deux premiers scénarios étaient inclus (avec le résumé des règles et les prétirés) dans le Introductory Kit préparé pour la GenCon, quand ils ont réalisé qu'ils ne seraient pas prêts à teps pour le LdB.

    RépondreSupprimer