18/01/2014

Northlanders: The Cross + the Hammer


Nouvelle histoire indépendante de vikings. Nous sommes en 1014 après Jésus-Christ ; toute l'Irlande est occupée par les Vikings... Toute ? Non ! Car un irréductible Irlandais (et sa fille) résiste encore et toujours à l'envahisseur dans la région de Dublin. Usant des techniques de la guérilla campagnarde, il tue sauvagement les représentants de la force d'occupation tout en fuyant les patrouilles vikings qui les pourchassent pour mettre fin à cette résistance futile mais sanglante.

Et donc le héros fuit, se cache, frappe encore et encore de bâbord à tribord. C'est une fuite en avant très archétypale avec cette brute aux abois accompagnée de sa fille embarquée malgré elle dans une guerre de harcèlement qui ne peut que mal finir. Et sur les talons de ce père et sa fille, il y a un stratège viking, une sorte de profileur criminel médiéval qui se croit dans un épisode de Criminal Minds avec ses analyses comportementales qui font taches dans l'ambiance de l'époque.

Il y a bien les échos de la bataille de Clontarf en fond, avec le légendaire Brian Boru qui repoussera les Scandinaves d'Irlande. Mais ça reste au final une histoire très secondaire par rapport au choc qu'a été la lecture du premier tome de la série. Même le retournement final, très prévisible, n'apporte pas grand-chose à cette histoire trop simple pour réellement captiver.

Peut mieux faire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire