24/04/2015

Le Divin de Asaf Hanuka, Tomer Hanuka et Boaz Lavie



J'adore le style graphique de Asaf Hanuka. Je suis régulièrement ses planches sur The Realist, et plus souvent qu'à son tour il me touche. Quand j'ai appris que lui et son frère sortaient une BD en Français, je n'ai pas pas hésité longtemps.

D'une manière générale, j'ai plutôt l'habitude de ne chroniquer que des choses que j'ai appréciées. Franchement, qui a du temps à perdre sur ce qu'il n'a pas aimé (en plus du temps passé à ne pas aimer?) Mais dès fois il y a des déceptions qui méritent d'être expliquées. Le Divin en est une.

En quelques mots, le Divin c'est l'histoire d'un spécialiste des explosifs un peu loser sur les bords qui est embrigadé par un collègue rugueux pour une mission "garantie sans danger" dans un pays fictif d'Indochine. Ca paye très bien, c'est seulement quelques semaines, c'est du tout cuit. Evidemment, ça va rapidement mal tourner. Notre "héros" va se retrouver mêlé à une histoire entre la guérilla locale, les services spéciaux américains et l'armée dudit pays. Et puis arrivent les dragons.

C'est là que j'ai décroché. Pas littéralement, j'ai lu le bouquin jusqu'au bout, mais c'est là que j'ai perdu mon intérêt. Le surnaturel débarque comme un cheveu sur la soupe, avec un petit vernis de "c'est les croyances locales, et si c'était vrai?" et n'apporte rien. C'est l'arme des guérilleros, nous fait-on comprendre. Mais l'histoire est inspirée d'une histoire vraie d'un chef de guérilla de 11 ans. Donc on peut supposer qu'il n'avait pas de pouvoirs-dragons. Du coup, qu'est-ce que ça apporte?

La fin est donc à la fois surnaturelle - sans que ça ne contribue au récit de manière intéressante - et confuse. Bref, une grosse déception. Le dessin est somptueux, sans aucun doute. Mais le scénario n'est pas à la hauteur. Et surtout, le sujet (bon au demeurant, même si traité de manière ultra-classique) méritait un peu plus de sérieux. Ce qui est terrifiant avec des enfants guérilleros de 11 ans, c'est que ce sont des enfants de 11 ans, pas qu'ils ont des pouvoirs magiques...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire