26/01/2016

Traductions du SRD de Dungeons & Dragons 5th Edition et Dragons de Agate RPG

Récemment, Wizards of the Coast (ou Hasbro) a sorti une 5ème édition de Donjons & Dragons. On vous en a parlé tout un tas de fois, je ne reviens pas là dessus. A force, les éditeurs français (et non-anglophones en général) ont pigé que WotC ne souhaitait pas vendre de licences pour traduction. Soit. Au passage, WotC avait mis à disposition une version allégée des livres de règles pour que tous puissent jouer. Ce Basic D&D comprenait l'essentiel, surtout si on y ajoute tous les trucs gratuits fournis de-ci, de-là.
Ce matériel fut traduit gracieusement en français et mis à disposition sur le site AideDD.
Dernièrement, à la surprise générale, WotC a sorti un Standard Reference Document pour cette édition, en Open Game License. En français, cela signifie qu'une version élaguée du jeu, un pur document technique, a été mis à disposition de tous, en anglais, afin de permettre l'existence de matériel tiers, sous condition de respecter la licence.

Et là, tout s'accélère.

On s'attend, évidemment, à ce que AideDD traduise le bousin. Bousin qui ne permet pas de jouer, attention ! Il ne contient que la référence technique, ce qui comprend la description des caractéristiques, des classes, des peuples, du combat, des sorts, des monstres mais cela ne comprend pas comment créer un personnage, comment faire jouer, la description visuelle (c'est-à-dire non technique) des monstres, etc. Il s'agit de permettre à des tiers d'écrire des scénarios, des campagnes etc. mais les consommateurs auront à acheter le triptyque de bouquins pour pouvoir utiliser ce matériel tiers. Au delà de ce manque d'explications, le SRD ne couvre pas la totalité du contenu. Il ne propose qu'une seule spécialisation par classe, ne couvre pas les "backgrounds" (petit plus notables qui mettent une note de narration dans DD5), ne couvre qu'un seul sous-peuple par peuple, etc.

Deux éditeurs se mettent sur les rangs

Deux crowdfundings sont annoncés en parallèle. L'un par Black Book Editions (Casus Belli, Shadowrun, Pavillon Noir etc.), l'autre par Agate (Les Ombres d'Esteren). Les deux annoncent qu'ils vont traduire le SRD et en combler les trous. Au départ, tout est un peu brouillon, avec la vitesse mais ça finit par se stabiliser.
  

Le triptyque BBE

BBE annonce rapidement qu'ils doublent le contenu des livres (en fournissant, par exemple, des règles de création de personnage, du background, etc. pour un total de 750 pages) et ajoutent une campagne inédite.
Agate part sur une traduction simple du SRD et propose du contenu supplémentaire au fur et à mesure des paliers (avec, pour l'instant, l'annonce d'un total de 650 pages) mais pas de campagne ou univers en plus, pour le moment. Juste un triptyque jouable, donc comprenant la création de personnage, des explications sur le jeu de rôles, aide à la maitrise, options supplémentaires, etc.

Si j'ai bien compris, il semble que BBE va travailler de concert avec AideDD (et les rémunérer en tant que traducteurs). Je ne suis pas sûr pour Agate mais il me semble que ce sera la même chose. En tout cas, j'espère. Si le SRDvf - la partie commune socle des deux traductions - pouvait être absolument identique pour tous, ce serait l'idéal (et que les mecs de AideDD soient enfin récompensés pleinement pour leur bon travail - chapeau au passage).

Au passage, Héros & Dragons ou Dragons : le changement de nom est dû au fait que, dans le SRD, les noms Dungeons & Dragons et l'acronyme D&D ne sont pas en licence OGL mais sont © et de ce fait protégés.

J'ai choisi Agate

Le triptyque Agate

Je râle, je râle mais bon... J'ai souscrit quand même. On est pas des bêtes. J'ai choisi Agate. Je possède l'intégralité de la VO et des joueurs qui s'en sortent suffisamment sur Donj' en anglais pour jouer avec moi (même s'ils sont pas tous anglophones, on a tous quand même suffisamment d'heures de vol).

Je dois avouer que je suis rarement confiant dans les crowdfunding (ceux qui citeront un jeu qui commence par Alas ou par Hill me comprendront). J'ai regardé l'historique des deux éditeurs et bon, y'a des hauts et des bas. En gros, les bas sont les débuts et désormais, c'est plutôt réussi : les délais dépassés à outrance sont plutôt derrière eux, et ce même si certains de leurs premiers crowdfunding à tous deux continuent de les hanter (Secrets pour l'un, Pavillon Noir 2 pour l'autre).
De son coté, BBE a mis la grosse artillerie en route, avec beaucoup de contenu ajouté mais, au final, un ticket d'entrée pour le triptyque en version papier plus élevé (de 30€). Depuis, s'est ajoutée l'option d'acheter des versions livre de poche autour de 15€ pièce (le Manuel des Monstres de poche n'a pas encore été validé au moment où j'écris ces lignes mais ce n'est qu'une question de temps).

Les deux proposent de belles illustrations.

A la base, mon idée, c'était d'offrir ce triptyque et quelques sets de dés à une de mes nièces que je viens d'initier au jdr avec sa soeur, afin qu'elles jouent toutes les deux avec leurs ami(e)s. Au vu de ce qui est proposé, j'ai choisi de leur offrir l'Oeil Noir, celui des origines, ainsi que Dragon de Poche 2 avec son recueil de scénarios. Je pense que ces deux jeux sont super bien foutus et mieux adaptés pour s'auto-initier, surtout la boîte de base de l'Oeil Noir qui, dans ce genre, n'a jamais été égalée. Là ou Dragons et Héros & Dragons seront des jeux standards (quelle pitié, vraiment, que le starter set de la v5 ne soit pas traduit [1]).

J'ai pris la version d'Agate parce que l'ambition me paraît plus raisonnable même si BBE a largement les moyens de ses ambitions et que c'était un peu moins cher. Aussi, les dessins me plaisent plus. Comme quoi, on est peu de choses... J'aurais apprécié que le contenu exact des deux triptyques, c'est à dire le sommaire détaillé de la version finale, soit présenté clairement mais comme c'est soumis aux paliers, c'est pas évident évident. Agate l'a fait hier, je suppose que ça ne saurait tarder chez BBE.
Et je pourrai toujours me prendre la campagne Invincible (produite par BBE) pour la jouer avec Dragons...

A vous de faire votre choix : l'un, l'autre, les deux ou aucun...
===========
[1] BBE, de son coté, propose à l'heure actuelle deux produits pour l'initiation : Chroniques Oubliées (CO) et le jeu d'initiation Pathfinder. Le crowdfunding propose la campagne en deux versions, d'ailleurs, une pour H&D et l'autre pour CO, que l'on peut commander à part. Je ne sais pas ce que vaut CO. J'ai eu l'occasion de jeter un oeil au starter set de Pathfinder, qui m'a l'air fort bien fait mais je déteste les version 3 et 4 de D&D, et ce sous toutes leurs formes et variantes. Probablement autant que j'aime la version 5. Ce n'est qu'une supposition mais je suppose que l'existence de ces deux jeux limite pour eux l'intérêt de produire un troisième jeu d'initiation.

5 commentaires:

  1. J'ai souscrit la campagne Invicible en Chroniques Oubliées, parce qu'à l'usage c'est ce que j'ai trouvé de mieux pour jouer avec mes et des enfants : une version ultra simplifiée du d20 System, reposant sur 4 pages de règles (véridique) et offrant aux enfants un très large choix de personnages possibles, typés par les 2-3 pouvoirs que leur classe leur offre. Du coup, le MJ ne gère que les caracs, les scores de combat (attaque, CA, défense) et les 2-3 pouvoirs des joueurs. Pas de JS, pas de compétences, pas de feats, rien de tout ça. On ne me fera plus revenir à Pathfinder, DD4, DD5 ou quoi que ce soit d'autre pour tout l'or du monde.

    RépondreSupprimer
  2. C'est sans doute tres idiot de ma part, mais j'ai décidé de boycotter Agate tant que la 2e moitié d'Esteren (le fumeux Secrets) ne sera pas sorti. La blague dure depuis 4 ans...

    RépondreSupprimer
  3. Personnellement je suis un grand malade et j'ai pris les deux. Mais je trouve l'offre de BBE plus pro et plus claire, d'autant que les dernières souscriptions auxquelles j'ai participé chez eux se sont très bien passées.

    RépondreSupprimer
  4. Je prendrais fort probablement la version BBE de mon côté, mais pas forcement en souscription (je me connais, si je souscris, ce sera avec la collector. Je suis faible).

    CO, pour ceux qui se posent la question, je le trouve très, très bien. Simple, mais avec pas mal d'options pour bien typer les personnages. J'aime particulièrement bien le design des dons. Plutôt que des listes individuelles à rallonge, avec mini-maxage à gogo, ils sont regroupés dans une nombre réduit de listes de 5 dons de niveau croissant et associé à chaque classe, race ou plus généralement occupation. Et comme ils couvrent aussi ce qui est habituellement géré sous forme de compétences, il est facile d'avoir une liste de dons moins combat et plus dédié à une occupation ou un métier (le ldb comprend quelques exemples, je regrette juste qu'il n'y en ait pas plus).

    Ca simplifie aussi des questions comme le "multi classage", qui consiste, sous certaines limites, à tout simplement choisir un don dans une liste associée à une autre classe.

    Le reste des règles se synthétise du coup en quelques pages très claires.

    RépondreSupprimer
  5. Je viens de relire la boîte de l'Oeil Noir... Quel magnifique outil pour s'auto initier !!
    C'est ce que beaucoup d'éditeurs ont soucent oublié : un jeu n'est d'initiation QUE s'il permet de s'auto initier (sinon, presque n'importe quel jeu fait l'affaire puisque le MJ sait déjà de quoi il retourne).
    Avec Initiation au Jeu d'aventure, quelqu'un qui n'a jamais entendu parler de jdr pouvait comprendre et apprendre à faire jouer en seulement quelques pages, et ce bien mieux que toutes les tentatives de TSR/WotC...

    RépondreSupprimer