26/09/2016

Miss Peregrine et les Enfants Particuliers de Ransom Riggs



Encore un de ces bouquins que je n'aurais certainement jamais soulevé sur une étagère de librairie avec un tel titre en Français. Le titre original c'est "Miss Peregrine's Home for Peculiar Children", ça sonne quand même mieux. Passons.

J'ai donc acheté ce roman jeunesse essentiellement en raison de la couverture et des photos intrigantes qui parsemaient ses pages. Ces photos sont doublement intéressantes, d'une part parce que ce sont des vraies photos anciennes chinées par divers collectionneurs et d'autre part parce que le récit s'est construit à partir des photos et non pas l'inverse.

Jacob, notre héros, est un adolescent dont le grand-père raconte des histoires improbables sur un orphelinat où il aurait grandi en présence d'amis un peu spéciaux. Alors qu'il a depuis longtemps arrêté de croire aux sornettes de son papi gâteux, ce dernier décède, et les circonstances de ce décès vont amener Jacob à partir sur les traces de la jeunesse de son grand-père.

Comme tous les romans fantastiques pour ados ou presque, Miss Peregrine et les Enfants Particuliers comporte son lot de clichés ou de scènes déjà vues. On échappe déjà au personnage orphelin, je ne devrais pas me plaindre. Néanmoins, et sans en attendre trop, j'ai trouvé le bouquin plutôt attachant, avec un petit charme suranné qui n'est pas pour me déplaire.

Les nombreuses photos vintages en rajoutent évidemment dans le genre, et si j'ai pu craindre un moment que le récit ne tienne pas la route en raison de la "contrainte photographique" justement, finalement ce n'est pas le cas. Je suis un peu moins optimiste sur l'utilisation de ces photos (qui sont toutes présentes dans le récit) dans les tomes subséquents, mais je ne peux pas vous dire pourquoi sans en dévoiler trop.

Après une longue exposition et un passage un peu "club des cinq" au milieu, le bouquin bascule dans une horreur certes timorée, mais quand même assez stressante sur le dernier tiers, bien enlevé.

Bref, ce n'est pas un chef d'oeuvre, sans doute même pas un chef d'oeuvre de littérature pour ado, mais c'est quand même plutôt le haut du panier et ça se lit avec plaisir. Je vais certainement lire la suite pour voir si Ransom Riggs dont c'était le premier roman transforme l'essai.

1 commentaire:

  1. Tout à fait d'accord avec toi, surtout sur ton dernier §... Un film va sortir...A recommander à des 4ème 3ème pour les faire un peu lire...

    RépondreSupprimer