Wastburg

En 2011, j'ai publié un roman intitulé Wastburg chez les Moutons électriques. En 2013, il a été publié au format Poche chez Folio SF et j'ai également sorti un jeu de rôles chez les XII Singes. Et depuis, la question que les lecteurs me posent le plus souvent, c'est "À quand la suite ?" J'ai toujours dit qu'il n'y aurait pas de suite, que le roman n'appelait pas un second tome, que les gens qui écrivent des trilogies de fantasy sont des jean-foutre, et patati et patata.

Sauf que, le temps passant, je dois faire un constat : c'est par Wastburg que bien des gens m'ont connu. On y revient toujours. Mes autres bouquins sont sympas, mais "ça ne vaut pas Wastburg" (et pour rappel, on me dit aussi que "Wastburg, c'est bien, mais que ça ne vaut pas un Jaworski"). Et quand j'écris, j'ai la tentation de faire du Wastburg, car c'est ce qui me vient le plus naturellement à l'esprit.

D'où mon dilemme : comment faire pour ne pas me renier tout en m'assumant mais sans donner l'impression de céder, en faisant toutefois preuve de réalisme ? C'est pas évident.

Je tente donc un truc : la Feuille de Chou. Je vais me remettre à écrire des nouvelles qui se déroulent dans Wastburg, mais avec une contrainte : elles doivent tenir en une page A4. Les rôlistes y trouveront des idées pour leur table de jeu, les lecteurs auront le plaisir de voir Wastburg continuer à exister, et moi ça me permettra de rationaliser en prétendant n'avoir rien cédé à mes principes.

Bonne lecture

Cédric Ferrand

31 janvier 2019 - La Feuille de Chou 01
  7 février 2019 - La Feuille de Chou 02
14 février 2019 - La Feuille de Chou 03
21 février 2019 - La Feuille de Chou 04
28 février 2019 - La Feuille de Chou 05
     7 mars 2019 - La Feuille de Chou 06
   14 mars 2019 - La Feuille de Chou 07
   21 mars 2019 - La Feuille de Chou 08
   28 mars 2019 - La Feuille de Chou 09
      4 avril 2019 - La Feuille de Chou 10
    11 avril 2019 - La Feuille de Chou 11
    18 avril 2019 - La Feuille de Chou 12
    25 avril 2019 - La Feuille de Chou 13

4 commentaires:

  1. Merci pour cette feuille de chou. Il est vrai que Watsburg est le contexte qui convient le plus à la langue gouailleuse que tu manies et tu excelles dans la mise en situation des petites gens.
    J'ai lu Sovok, Watsburg et Si le diable le permet et les situations picaresques où les joutes verbales sont les plus jouissives sont mieux amenés et font plus sens dans Watsburg.
    Je trouve que ton amour du manant, du pécore, de la petite gens s'exprime le mieux dans Watsburg (qui en est un peu la quintessence).
    (Et ta langue n'a rien à voir avec celle de Jaworski, je trouve la comparaison foireuse, c'est comme si on disait que Céline ne vaut pas un Proust...).

    RépondreSupprimer
  2. Super idée, bravo :-)

    RépondreSupprimer