03/07/2007

Godwalker


Les romans inspirés par un JdR sont rarement bons. Shadowrun, Vampire, Warhammer et tutti quanti ont démontré que les univers de jeux de rôles donnaient souvent naissance à des romans de gare. Ce n'est pas le cas de Godwalker, de Greg Stolze, qui arrive à retranscrire l'ambiance si particulière d'Unknown Armies sans pour autant trahir le jeu ou proposer une narration bancale. Le fait que l'auteur soit un des créateurs du jeu y est sans doute pour beaucoup.

Godwalker raconte une tentative pour renverser le Freak, le Godwalker de l'Hermaphrodite Mystique. C'est un personnage mystérieux qui me plaisait déjà énormément dans le livre de base et en en faisant la clef de voute de son court roman (moins de 200 pages) Greg Stolze arrive à donner vie à UA en montrant au lecteur ce qu'il est possible de faire avec le post-modernisme ludique. Le tout avec de la violence, du sexe et de la chaos magick comme on aime. Ce n'est sans doute pas un roman qui finira dans la Pléïade, mais c'est à mes yeux un livre digne de Tim Powers. Si seulement le texte avait été mieux relu (quand un francophone se rend compte qu'un texte anglophone est bourré de fautes, c'est grave) et justifié, la lecture en aurait été encore plus agréable. De plus, je regrette le format court. Stolze avait des munitions pour raconter une histoire plus ambitieuse, je suis resté sur ma faim.

Par contre, pas question de prêter le livre à votre belle-mère pour les vacances : c'est un roman pour geek post-moderne, un néophyte n'y comprendra rien. Même si l'auteur explique certains concepts, ça reste trop nébuleux pour être accessible au commun des mortels.

5 commentaires:

  1. Lazuli3/7/07

    Waoh ! Excellente nouvelle, merci ! Il faut absolument que je mette la main là-dessus.

    Par contre j'ai commencé à le chercher sur les sites de vente en ligne habituels, inconnu au bataillon... Un conseil sur où se le procurer ? Je ne sais pas si les boutiques de jdr le relaieront...

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour le retour, Cédric ! J'avoue que je ne suis pas surpris de ton feedback, car les livres de la gamme possèdent tous d'excellentes brèves et nouvelles.

    Lazuli, pour commander le livre, tu peux passer par le site de Greg Stolze lui-même.

    RépondreSupprimer
  3. C'est le seul défaut rédhibitoire de Godwalker : le prix et le mode de diffusion. Il faut effectivement passer par Cafepress et payer le prix fort pour avoir accès à la prose de Stolze.

    Bref, il faut être mordu d'UA et de Greg Stolze pour passer ces obstacles.

    RépondreSupprimer
  4. Lazuli5/7/07

    Merci pour vos réponses ! Ca me fait un peu hésiter, du coup, malheureusement. Je suis un fan d'Unknown Armies mais je connais assez peu Greg Stolze...

    Je pense que je vais finir par succomber quand même, notamment parce que malgré toutes mes lectures, UA est un univers que j'ai beaucoup de mal à "poser" :]

    RépondreSupprimer
  5. Lazuli, je trouve toutefois que 187 pages de roman UA à ce prix, ça doit rester une lubie de fans. Je ne veux pas t'empêcher d'acheter le livre, mais si tu ne connais pas Stolze, je trouve l'achat un peu aventureux.

    RépondreSupprimer