06/10/2014

Marvel: Agents of Shield



Ces dernières semaines j'ai pu visionner l'intégrale de la première saison de Marvel: Agents of Shield, une série très attendue et aussi très critiquée puisqu'elle était à la fois la première déclinaison de l'univers Marvel en série télévisée moderne et une série de Joss Whedon dont les oeuvres télévisuelles (Buffy, Firefly, etc.) ont toujours beaucoup fait parler d'elles (généralement en bien).

Personnellement j'abordais cette série sans a priori, juste comme quelqu'un qui avait bien apprécié le film Avengers et était curieux de voir ce que ça pourrait donner en format TV. Je ne connais pas plus que ça le Marvel-verse et je n'en attends pas trop quand il s'agit de super-héros à l'écran.

Agents of Shield est une série centrée sur un personnage secondaire de Avengers, l'Agent Coulson. Celui-ci est nommé après une longue convalescence à la tête d'une petite unité du SHIELD, l'agence Américaine pseudo-gouvernementale d'investigation et de contrôle de tout ce qui est super-héroïque dans l'univers Marvel. L'Agent Coulson et son équipe disposent de leur propre véhicule, un avion super-moderne blindé de technologie plus-cool-que-moi-tu-meurs, et au début de la série son équipe est mandatée pour enquêter sur des affaires apparemment déconnectées.

Whedon étant Whedon, ça ne dure pas très longtemps, et assez rapidement certains des fils narratifs commencent à se recouper, voire à se confondre, pendant que parallèlement les personnages principaux s'étoffent et dévoilent une part de leurs mystères. Au centre de ceux-ci, il y a l'Agent Coulson lui-même qui était laissé pour mort à la fin de Avengers et est pourtant frais et pimpant au début de la série. Petit à petit, il va comprendre ce qu'il lui est réellement arrivé et les manipulations dont il a été victime.

J'ai beaucoup lu de critiques peu amènes sur la première partie de cette saison, en particulier concernant la superficialité des personnages et l'inanité des intrigues. Pour ma part, je trouve que cette première partie est complètement fidèle au genre: technologies improbables, ennemis caricaturaux, géographies aussi exotiques que cliché. Difficile de le reprocher à la série, elle s'ancre en cela dans un univers pré-existant en carton-pâte et le densifie petit à petit. Il faut d'ailleurs signaler le gros mérite qu'elle a qui est d'être parfaitement accessible pour qui ne connait en rien les comics Marvel.

La seconde partie de la série est plus sombre et un peu plus mature (encore que quelques épisodes soient très très caricaturaux) et le dénouement est assez satisfaisant, Whedon jouant avec les poncifs du genre (le retour du méchant qu'on croit juste mort...) pour les retourner d'un trait d'humour. J'ai particulièrement apprécié la façon dont la traîtrise d'un des personnages principaux est traitée, sans facilité scénaristique excessive.

On pourra reprocher l'imbrication de la série dans les sorties de films Marvel, et en particulier le fait que le visionnage de Captain America: Soldat de l'Hiver soit pratiquement indispensable pour comprendre la rupture de continuité de l'épisode 17. C'est bien le seul vrai reproche qu'on peut faire à la série (d'autant que le film n'est pas franchement bon...)

Pour ceux qui ont apprécié les débuts d'Alias et aiment les histoires d'espionnage et de super-science (plus que de super-héros, qui n'apparaissent pour ainsi dire jamais), c'est vraiment de la bonne came, bien menée et divertissante.

5 commentaires:

  1. si tu as aimé avengers.. je te conseil de lire l'odieux connard ! qui ne rend que plus savoureux les films ricain au cinoch:
    http://odieuxconnard.wordpress.com/2012/05/02/the-avengers-ou-la-confrerie-du-moulant/

    RépondreSupprimer
  2. *agite la main* hum, c'est possible d'apprécier et de suivre sans avoir vu AUCUN film Marvel ^^; On m'a juste informée "pour ma curiosité" du plot général de Captain America 2 et des circonstance de la mort de Coulson.

    Also... Une série avec des persos féminins forts... C'est pas comme si y'en avait beaucoup, donc regardez.

    RépondreSupprimer
  3. Marmidotte, bien d'accord sur les persos féminins, je trouve en particulier que le traitement de Skye est excellent (May est un peu plus caricaturale et Simmons un peu plus effacée). Cela dit c'est un peu une marque de fabrique de Whedon, et c'est tant mieux.

    *SPOILER* Sur les films Marvel, tu as sans doute raison, encore que tout le passage sur le SHIELD et HYDRA doit sembler bien cryptique... *SPOILER*

    RépondreSupprimer
  4. J'ai trouvé un peu trop ado. Et Dr Who rempli deja cet espace pour moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Critique tout à fait légitime. Moi ça ne me dérange pas, je suis un grand enfant, et puis je partage ça avec mes ados et pré-ados ;-)

      Supprimer