05/04/2019

Shadowlands



Et donc après une description générale de l'Empire, on attaque le premier supplément thématique de L5R en débutant par un gros morceau : l'Outremonde. Les Shadowlands, c'est l'enfer sur Terre, une zone post-apo où la corruption de Fu Leng dénature tout. Le livre fait donc le tour d'horizon des petites horreurs locales : des oni à gogo, un environnement hostile, des âmes en peine, des adorateurs du Kami déchu, des samouraïs à jamais sous la coupe du Mal... Les MJ sadiques et les joueurs en quête d'une version rokugani de Dark Souls en auront pour leur argent : survivre dans un pareil décor est une gageure. L'eau est empoisonnée, les ruines hantées par des choses indicibles, l'air n'est même pas toujours respirable... Le supplément décrit même des lieux iconiques comme la tombe de Fu Leng, qui est encore plus dangereuse que le territoire maudit, Alors oui, il y a quelques éléments positifs comme les Nezumi, ces hommes-rats qui résistent à la corruption ambiante. Il y a de rares lieux bénis des Kami qui résistent encore et toujours à l'influence néfaste de Fu Leng, mais 99 % du matos présenté sert à casser du PJ.

Je ne suis pas en train de dire qu'il ne faut pas décrire l'Outremonde, hein, mais en tant que MJ, je me demande bien pourquoi j'irais envoyer mes PJ dans un tel contexte où ça pue la charogne, ça te prend aux bronches, il ne fait jamais vraiment jour, et paf fais moi un jet d'initiative, voilà un oni qui s'approche... Je suis persuadé que c'est un décor très intéressant quand il est bien animé, mais dans le cadre de cette 5e édition, où l'on joue quand même par défaut des magistrats d'Émeraude, j'ai bien du mal à imaginer une bonne raison d'aller fourrer dans un pareil guêpier. Parce qu'on n'arrive pas dans l'Outremonde en se trompant de chemin sur la route.

Mais surprise, après la description de ces limbes éternelles, on tombe sur une description du clan du Crabe. Alors, c'est très ramassé, comme présentation, ne vous attendez pas à avoir tout l'historique du clan et des secrets à tiroir. Non, on est là dans une approche utilitaire : les infos sont concrètes. Un petit descriptif de chaque famille, de leurs terres, de leurs enjeux. Et bien évidemment, le Mur Kaiu est à l'honneur. Mais là encore, on se demande quoi en faire si on joue en mode magistrats d'Émeraude : les Crabes passent leur temps à être de garde pour repousser l'ennemi, c'est pas l'endroit le plus propice à une enquête. Mais bon, de la même manière que Tyrrion va sur le Mur pour se rendre compte par lui-même de la réalité de la Garde de nuit, les PJ peuvent volontairement visiter les lieux pour prendre la mesure de l'effort de guerre constant du Crabe.

En plus du Crabe, on a droit également à une présentation du clan mineur du Faucon, spécialisé dans la chasse aux fantômes. Ils font un peu doublon avec les Chasseurs de sorcières de la famille Kuni, mais pourquoi pas ?

Des techniques supplémentaires pour la Maho permet également de faire le tour de la thématique de l'horreur en proposant des adversaires qui peuvent intervenir n'importe où dans l'Empire.

Le supplément propose également son lot d'options supplémentaires pour la création de personnages : nouvelles écoles, nouveaux avantages/désavantages, nouveaux objets magiques/maudits, nouveaux titres, nouvelles techniques... FFG sait que les certains joueurs sont avides de crunch et il ne les oublie pas.

Le supplément se termine sur des conseils au MJ pour bien utiliser cette atmosphère délétère puis tout un tas d'oni pour créer des adversaires tous plus effrayants les uns que les autres.

Au final, les 144 pages de ce livre sont remplies ras la gueule de matos bien foutu... si on aime les incursions en territoire ennemi. C'est assez pratique si on a aimé regarder Matt Damon repousser des hordes de Zergs sur la Grande muraille de Chine, mais si c'est votre trip c'est le Rokugan feutré des cours d'hiver avec supplément cérémonie du thé en grandeur nature, c'est loin d'être une lecture indispensable.

Mais comme ce supplément a été publié en même temps qu'un scénario mettant tout spécialement l'Outremonde en vedette, je vais voir ce que FFG propose concrètement pour mettre en valeur ce décor.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire