06/10/2021

Ogres de Gel


Je fais partie des gens qui trouvent que les Adventure Path de Pathfinder sont lourdes : il y a à chaque fois 6 volumes de 96 pages remplis ras la gueule de rencontres calibrées exprès pour rapporter pile-poil le bon montant d'XP afin d'affronter dans le bon ordre les monstres de plus en plus puissants. C'est beaucoup de travail en amont, ça comble des milliers de table de jeux, mais c'est étouffe-chrétien. Il y a des gens qui arrivent à les condenser en coupant dans le gras, mais c'est un peu désolant de dépenser 6 x 25$ pour finir par n'utiliser que la fraction utile de cette masse de texte.

Et bien Le Grümph propose pour son jeu OSR Cœurs Vaillants l'équivalent de la partie utile d'un Adventure Path dans Ogres de Gel, une campagne de 78 pages (au format des productions Chibi). Les aventuriers vont dans un coin de pays qui souffre d'une mini ère glaciaire et y constateront qu'il y a anguille sous roche. En 8 actes, ils vont passer de pignoufs qu'on regarde de haut à héros locaux. Le tout avec des donjons, des pièges et des rencontres dans la plus pure tradition de la vieille école. C'est somme toute classique, mais redoutablement efficace. Il y a une belle ambiance glaciale dans ce cadre de jeu : tout est gelé, c'est une version medfan du film catastrophe Le jour d'après. Évidemment, le bestiaire est à l'avenant.

Je ne vous révélerais rien sur l'intrigue, mais ça roule tout seul. Et si LG arrive a faire tenir toute une campagne dans si peu de pages, c'est tout simplement qu'il ne s'emmerde pas avec l'équilibrage. Ses donjons ne sont pas décrits minutieusement. Il nous dit « Là, y'a des zombies ». Pas 2, pas 5, pas 1d6, juste « des zombies ». Parce que c'est ça, l'OSR : les rencontres ne sont pas équilibrées au poil de cul près. S'il y a trop de zombies pour leur force de frappe, vos PJ vont devoir trouver d'autres approches. Et donc LG a dégraissé le mammouth. Ça va droit à l'essentiel. Ça se lit en un aller-retour de métro et pourtant il y a pour des heures et des heures de plaisir.

Bien sûr, c'est toujours illustré par Le Grümph, donc l'ambiance graphique est dans le prolongement du livre de base. C'est somptueux.

Bref, c'est beau, c'est bien foutu et ça ne s'encombre pas de bla-bla. Il y a une recherche de l'épure qui me parle. Regardez-moi cette couverture : on sent tout de suite que la potion de soins risque de geler dans sa fiole, que le sort de boule de feu va plus servir à allumer un feu de camp salvateur qu'à blaster du monstre, qu'avec le froid l'épée risque de rester bloquer dans sa gaine...

Et en plus, c'est vraiment pas cher sur Lulu : papier et PDF

Au passage, LG a également sorti Intrépides, une version Gardiens de la Galaxie de Cœurs Vaillants. Là encore, si Starfinder vous est tombé des mains, Intrépides offre la substantifique moelle d'un univers SF/space op sans les listes de dons à rallonge et les stats blocks d'expert-comptable. Toujours dans cette optique « Lisez moins, jouez plus ».

2 commentaires:

  1. Est-ce que ça se joue avec un autre moteur que l'OSR de Coeurs Vaillants ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a les stat blocks pour Coureurs d'Orage, en sus. Mais les vrais adeptes de l'OSR, ils bidouillent.

      Supprimer