10/04/2010

League of extraordinary gentlemen 1988


Je l'ai déjà dit mais tant pis : à chaque génération sa mythologie.

10 commentaires:

  1. Ca pourrait être marrant comme aventure. Une chronique en vue ?
    Mon panthéon n'est pas complet car reconnaitre la dame m'a posé problème.

    RépondreSupprimer
  2. Alors si je ne m'abuse :

    - flashdance (ou fame)
    - MacGywer
    - retour vers le futur
    - Agence tous risque
    - Miami Vice (je ne suis pas sur pour celui-ci).

    Tu as trouvé cette image où ?

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour !

    Le jeune femme est peut-être Lisa (la femme ordinateur) d'Une créature de rêve, plutôt qu'Alex Owens de Flashdance.

    Le type en "marcel" c'est Jack Burton.

    RépondreSupprimer
  4. Ai vérifié sur l'annonce de la parution :
    - Cédric a raison pour les 3 du milieu
    - artemus dada a découvert les 2 autres

    Quant à moi, j'en avais reconnu 4 mais je ne connaissais pas cette Lisa.

    RépondreSupprimer
  5. artemus dada est sacré champion des années 80 !

    RépondreSupprimer
  6. Anonyme11/4/10

    Notons quand même, pour ceux qui ne l'auraient pas noté, que le site source a publié cette couverture le 1er avril...

    RépondreSupprimer
  7. C'est drôle !
    le Hall of Fame derrière est terrible aussi !
    Serpico,Rocky, Farah Fawcet, Shaft, Steve Austin...

    RépondreSupprimer
  8. C'était effectivement un poisson d'avril.

    Le pitch était terrible : monsieur Miyagi était retrouvé mort, et tout accusait le terrible gang des Lost Boys. D'où la constitution d'une nouvelle équipe.

    La fille de gauche, c'est Lisa. Deux nerdz créent une fille virtuelle intelligente et sexy qui prend le pas sur la réalité à la suite d'un bug. Il y avait eu un film puis une série intitulée "Code Lisa". C'est clairement le point faible de cette composition.

    Je serais plutôt allé engager Didi McCall (la coéquipière de Rick Hunter) qui était active en 1988.

    RépondreSupprimer
  9. C'est sur qu'on peut pas envisager Kelly Bundy... :(

    RépondreSupprimer