08/02/2017

Brève : La Dernière Porte Au Sud

En feuilletant Netflix, service auquel je me suis abonné hier, je suis tombé par hasard sur un court métrage d'animation appelé "La Dernière Porte Au Sud".

Un enfant parcourt le monde, à savoir les couloirs sans fin et les pièces innombrables d'un manoir quasiment vide. Il les parcourt avec son ami Totor, sa deuxième tête. Très rapidement, l'ambiance étrange vire au légèrement préoccupant.
Et cela s'aggrave tout au long des 14 minutes de ce court, où les couloirs deviennent étouffants, les fenêtres, murées et l'ambiance, morbide. Difficile d'en dire plus sans vous spolier sur l'histoire mais l'aventure de ce petit garçon étrange, isolé du monde, est fort bien racontée. La musique, simple, touche juste. Le monologue intérieur, dit par un enfant, personnalise encore plus cette histoire tragique.

Ca vous prendra moins d'un quart d'heure de votre vie et, franchement, ça vaut le coût (sauf si vous êtes déprimé, auquel cas évitez de le regarder tout de suite).

1 commentaire: