15/11/2021

Mexican Gothic

 Le roman gothique est un genre dont les représentants les plus connus sont Dracula et Frankenstein et dont les itérations, de qualité, restent rares de nos jours. Mexican Gothic a quelques petits défauts mais reste un bon représentant du genre, à savoir un mix où le sentimental et le macabre se rencontrent. Genre Harlequin mais morbide. Y'a souvent aussi une note de critique sociale des classes supérieures.

Ici, tout y est. Et maintenant que Bragelonne a fait un peu de tri (euphémisme, hein), on peut à nouveau se permettre d'en acheter, ce que je fis aussitôt après.


L'histoire : Nous sommes dans les années 50 au Mexique. Noemì est une jeune adulte des classes supérieures mexicaines qui passe beaucoup de son temps dans les cocktails et soirées de l'élite. Un jour son père reçoit une étrange lettre de Catalina, la cousine favorite de Noemì, qui avait épousé un riche anglais vivant à El Triunfo. La lettre est franchement inquiétante et Noemì cède à son père et part enquêter. Elle arrive dans un manoir lugubre, où une famille d'origine britannique à la fortune quasi épuisée vit en reclus. Tout y est extrêmement étrange et va virer lentement au macabre. Les divers membre de la famille, leur réclusion, leur mode de vie, le comportement de la cousine... A une Noemì blasée va commencer à se substituer une Noemì intriguée.

C'est très bien écrit et c'est une lecture agréable. Cela respecte parfaitement les codes du genre et arrive même à surprendre. Vous ne trouverez pas de poulpe ou de Yog Sothotheries là dedans. Mais, par contre, c'est tout à fait un roman que Lovecraft aurait pu, sinon écrire (le style n'est pas le sien) mais concevoir. Les ingrédients sont là mais je n'en dis rien : vous devrez me faire confiance.

Au rang des défauts : le Mexique est juste une carte postale glissée derrière les personnages. Cela pourrait se passer à peu près n'importe où, sinon pour quelques éléments de contexte et de dates. Le roman est un huis clos dans un manoir possédé par des sujets britanniques.

Cela pourrait faire un excellent scénario pour vos jdr poulpesques habituel, aussi.

Mexican Gothic, de Silvia Moreno Garcia, édité en français chez Bragelonne. Bientôt adaptée en série par Netflix.

1 commentaire:

  1. Bon roman gothique. Après… s’il suffit d’un culte de dégénérés pour être lovecraftien? Pour moi, c’est juste un thème gothique transposé au Mexique.

    RépondreSupprimer