24/05/2007

Death Note


Death Note est à la base un Shōnen Manga papier et animé dont je n'ai pas vu ou lu un seul épisode car je ne suis pas un otaku. Mais, suite à des commentaires très positifs d'un montréalais, j'ai visionné les films qui ont été tirés de cette oeuvre. C'est très éloigné du peu de cinéma japonais actuel que j'avais déjà vu (Ring et autres Dark Water).

L'histoire (sans trop spoiler) : un lycéen assez futé met la main sur un cahier nommé Death Note aux propriétés magiques évidentes. Il lui suffit d'écrire dans ce cahier le nom d'une personne pour qu'elle décède d'une crise cardiaque 40 secondes plus tard. Fort de ce pouvoir, le lycéen décide d'utiliser le cahier pour éliminer les criminels, ce qui a pour résultat de créer une sorte de mouvement religieux qui le considère comme un dieu. Voulant toutefois rester anonyme, notre héros a fort à faire car la police est à ses trousses, secondée par le mystérieux L qui est aussi retors que l'actuel propriétaire du Death Note.

Ce n'est pas filmé et joué de manière révolutionnaire, mais il se dégage des deux films qui constituent l'adaptation cinématographique de cette série un agréable parfum proche du roman Berceuse de Chuck Palahniuk.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire