05/01/2011

Reign of assassins


Les fêtes de fin d'année, c'est l'occasion de faire une orgie vidéo. Et Reign of assassins est un petit bijou en matière de coups de tatane dans la gueule. Co-réalisé par John Woo, Jianyu raconte l'histoire d'une bande d'assassins (Dark Stone) qui se foutent sur la gueule pour posséder la dépouille d'un vieux moine. La légende raconte que celui qui dispose du macchabée maîtrisera les arts martiaux à la perfection. Or le corps a été coupé en deux morceaux. Les assassins retournent donc chaque pierre de la province et zigouille ceux qui se mettent entre eux et le moine mort. Et paf, la belle et dangereuse Zeng Jing (incarnée par Michelle Yeoh, que l'on connait surtout depuis Tigre et Dragon) essaye de fuir l'organisation des tueurs. Évidemment, il n'y a pas de retraite dorée pour les assassins : ses acolytes lui courent après pour lui faire avaler son bulletin de naissance (qui est rédigé sur des lattes de bambou : ça fait mal).

Les combats de ce film sont hyper-chorégraphiés. Les combattants virevoltent, culbutent et découpent leurs opposants en petits dés. Il y a des bottes secrètes, un type qui se bat avec des lames en feu et des scènes hallucinantes de virtuosité. J'adore quand un type paralyse son adversaire en frappant un endroit précis. Et les combats à l'épée souple donnent des situations très intéressantes du point de vue stratégique (oui, MJ de Qin, je te parle). Bon, il y a une historiette d'amour abracadabrante qui vient malheureusement couper le rythme des combats, c'est fort dommage. Comme si on était là pour le scénario et l'amourette. En plus, franchement, mettre la main sur le cadavre d'un moine pour devenir balaise en kung-fu, c'est pas une intrigue fortiche, même pour du wu xia.

Allez, trêve de blablah, on est là pour voir des cabrioles et de la baston avec des câbles. Bande-annonce :

1 commentaire:

  1. J'adore ce genre de films, John Woo mais pas que. Vive la Shaw Brothers et Liu Chia Lang!
    Bon je retourne à Shaolin!

    RépondreSupprimer