27/08/2014

Chew de Ron Layman et Rob Guillory



Tony Chu est un flic pas tout à fait dans les autres, dans un monde pas tout à fait comme le notre. C'est un monde où suite à une grippe aviaire aussi mortelle que suspecte, la consommation et la vente de volaille est illégale. Du coup, l'entité gouvernementale la plus puissante aux Etats-Unis est devenue la FDA, la Food and Drug Administration (qui est plus un organisme de certification qu'autre chose dans la vraie vie.)

Mais c'est Chew qui est vraiment unique (ou presque): il est Cibopathe, c'est à dire qu'il a des impressions psychiques sur toute la nourriture qu'il ingère: d'où elle vient, quel a été son parcours, quelles sont ses particularités. La seule nourriture qu'il puisse manger en toute tranquilité, c'est les betteraves.

Du coup, après qu'il ait élucidé une série de meurtres en goûtant au sang du meurtrier cuistot dans un speakeasy de poulet (qui s'était malencontreusement coupé le doigt en préparant le plat), il est engagé par la FDA. Son chef est un odieux qui offre ses services pour élucider les crimes les plus ignobles, sachant qu'il devra pour cela goûter les victimes où tout autre trace matérielle laissées par les criminels (un chien mort, des excréments, etc.)

Vous conviendrez que le postulat n'est pas banal. Le traitement ne l'est pas non plus, toutes les histoires tournant d'une manière ou d'une autre autour de la nourriture, du goût, de la manière de le décrire et d'en faire l'expérience. Ca mélange polar, espionnage, humour et délire, et la sauce est goûtue et plutôt décapante.

Il y a des moments franchement peu ragoûtants, le personnage principal étant tour à tour cannibale, charognard et goûteur de choses improbables ou dégoûtantes. Mais le parti pris est plutôt drôle que gore, et Layman se paye le luxe d'ajouter aux aventures de Chu des conspirations mondiales (pour cerner le marché illégal de la viande de poulet, créer des substituts au poulet, comprendre l'origine de la grippe aviaire, etc.)

Bref, c'est frais, choquant mais pas trop, amusant et prenant, donc mangez-en.

Enfin, c'est vous qui voyez...




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire