22/05/2009

Millénium, le film


J'avais parlé de la trilogie à succès dans un précédent billet.
J'ai eu la chance de voir le film hier soir en avant-première montréalaise (soit 10 jours après la sortie française).

Premier constat : quand le présentateur de la soirée a fait un sondage à main levée pour savoir qui dans le public avait lu au moins un livre de la trilogie, ça a été le raz-de-marée : plus de la moitié de la salle a levé la main. Le distributeur du film savait qu'il ne perdrait pas d'argent avec ce film : les fans étaient bien au rendez-vous.

Faire rentrer 574 pages de polar en 2h32 de film, c'est mission impossible. J'en ai eu la confirmation en regardant le film qui sabre des pans entiers des intrigues secondaires pour se concentrer sur l'enquête centrale. Je ne dis pas que c'est une erreur, je comprends la nécessité scénaristique de ramasser le livre pour ne pas perdre le spectateur, mais c'est énervant pour le lecteur : on trépigne sur son siège quand plusieurs relations entre des personnages sont escamotées, on s'insurge intérieurement en se disant "Mais pourquoi ils n'expliquent pas tel truc ?", on se crispe quand un chapitre entier est expédié en deux plans.

Maintenant, j'ai appris une chose à travers ce film : les hackers n'utilisent que des produits Apple.

Non, la grande révélation de cette adaptation, c'est elle :


Elle incarne à la perfection la troublante Lisbeth Salander. C'est hallucinant comme l'actrice a réussi à donner vie à ce personnage, elle porte littéralement le film à travers son interprétation. À un tel point que l'acteur qui incarne Mikael Blomkvist est bien fade en comparaison. Du coup, alors que c'est lui le héros des livres, il est mis hors circuit. C'est autant un problème de charisme de l'acteur que de mise en scène. Du coup, difficile de comprendre les motivations de Blomkvist dans le film, il perd tout son relief.

J'ai souvent eu plus l'impression de regarder un bon téléfilm qu'un vrai film de cinéma, mais c'est sans doute dû au fait que nous méconnaissons les acteurs suédois. Ceci dit, la Suède est un chouette décor, j'ai retrouvé des images très proches du Wallander de Kenneth Branagh. Le casting est très bon, la famille Vander est très bien campée, le tuteur jusque comme il faut.

Pour avoir regardé le film avec une non-lectrice des romans, c'est compréhensible. Forcément, les coupes dans l'intrigue (la relation amoureuse avec la rédac-chef de Millénium, la vie même du journal qui passe à la trappe, l'agence de sécurité, les astuces de Lisbeth pour hacker ses victimes) ne sont pas visibles, pas de frustration. Mais les raccourcis pris dans ce premier film risquent de saborder un peu les 2 épisodes suivants (car j'imagine qu'ils sont prévus) car ce qui a été escamoté va manquer par la suite.

Au final, un bon téléfilm noir, avec des scènes à la fois violentes mais censurées (on ne voit jamais le sexe de l'agresseur). Le cul entre deux chaises. Ça résume assez bien le film.

Pour en savoir plus sur le 4ème livre de la série, les bisbilles financières et le merdier familial qui se cachent derrière Millénium, ce petit article de Rue89 est très intéressant.

8 commentaires:

  1. Go, Apple! (Bien sûr, rien n'empêche Lisbeth de faire rouler Linux sur sa belle machine.) Cela dit, ça tombe sous le sens que le film Millénium bénéficie d'un public conquis d'avance. Les fans iront voir Lisbeth tabasser des salopards misogynes comme d'autres se précipitent au cinéma pour voir Batman casser la gueule de... disons, la moitié de la ville. Polar ou non, le personnage semble tout droit sorti d'une BD.

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai qu'elle a des super-pouvoirs (mémoire photographique, empathie avec les machines), elle a un costume, elle se bat contre les mêmes adversaires... Tu as raison, c'est un SH (et son frère aussi à un super-pouvoir). Elle plane sur Stockam City comme une ombre.

    Et son allié ne s'appelle-t-il pas Super Blomkvist, qui plus est ?

    RépondreSupprimer
  3. "J'ai souvent eu plus l'impression de regarder un bon téléfilm qu'un vrai film de cinéma, mais c'est sans doute dû au fait que nous méconnaissons les acteurs suédois."

    D'un autre côté, C'EST un téléfilm suédois... Ou alors tes phrases sont mal tournées et tu le savais déjà Oo

    J'avais pas lu le livre, j'ai beaucoup aimé. Serafina avait lu le livre, elle a beaucoup aimé aussi :)

    Pas mal Lisbeth & Super Blomkvist :D

    RépondreSupprimer
  4. > D'un autre côté, C'EST un téléfilm suédois

    Euh... non.
    Le film que j'ai vu est bien un film classique avec l'ouvreuse et le popcorn qui vont avec.

    Il existe une série de téléfilms en préparation, mais ce n'est pas ce que j'ai vu.

    RépondreSupprimer
  5. Cédric Ferrand > en effet ça m'apprendra à pas vérifier.

    Je me suis vraiment senti devant un téléfilm aussi alors 8) Tellement que cette hérésie m'a semblée logique. D'ailleurs des gens se sont plein de la mauvaise qualité du son et de l'image.

    Bon ceci dit, un film filmé par des types qui vont aussi faire des téléfilms et des gens qui vont aussi jouer dans des téléfilms, on comprend pourquoi ça fait téléfilm au final x)

    RépondreSupprimer
  6. Si ça fait téléfilm je vais attendre sans regret qu'il passe à la télé.
    J'ai trouvé un peu irréel le personnage de Lisbeth dans le roman (je n'ai lu que le premier) et finalement, c'est Laurine qui m'apporte une réponse. En effet, Lisbeth est une SH dans son costume de SH gothique. Ça se sent dès le premier tome mais d'après ce que j'ai entendu dire, c'est pire après.

    RépondreSupprimer
  7. Millénium c'est un téléfilm qui passe au ciné. Rien de plus. Je le savais en allant le voir, donc la dessus ca ne m'a pas choquée. (alors oui ca passe au ciné, mais c'est realisé par des mecs de la télé, c'est payé par une chaine télé).
    -Quand a la serie de téléfilmm en préparation, ils passeront au ciné au final...-

    Sinon, ouaip, Lisbeth eclipse le reste mais c'est aussi le cas dans les bouquins je trouve, donc en soit pas génant (oui j'adore ce personnage... >_>-

    RépondreSupprimer
  8. Même l'actrice a un nom cool de superhéros: Noomi Rapace. (DC ou Marvel, ça je l'ignore.)

    RépondreSupprimer